Cantine de Petit Bouaké
Côte d’Ivoire

ANNÉE

2021

LIEU

Petit Bouaké, Côte d'Ivoire

Coût et avancement

23 794€

Partenaires

Fonds
Ecookim/
Capedig/
En 2021, nous avons financé la construction de la cantine scolaire de Petit Bouaké grâce au soutien du Fonds Bien Nourrir l’Homme.

Petit Bouaké se situe dans la région de Duékoué à l’Est de la Côte d’Ivoire. Son école primaire publique accueille 186 élèves.  Cette dernière ne propose pas de service de restauration sur place pour les élèves qui doivent souvent rentrer manger chez eux le midi. En partenariat avec Ecookim et la Capedig, nous avons choisit de financer la construction d’une cantine scolaire attenante à l’école déjà sur place.

La construction de cette cantine a été rendue possible grâce au don du Fonds Bien Nourrir l’Homme. Ce dernier a financé la totalité du coût de construction et des équipements nécessaires au fonctionnement de la cantine. Le bâtiment comprend une cuisine, une réserve et un réfectoire. La cantine est équipée de fourneaux, d’ustensiles de cuisine, ainsi que de tables-bancs.

Les principaux bénéficiaires du projet sont les élèves de l’école primaire de Petit Bouaké. La cantine est également ouverte aux autres enfants des communautés rurales alentours.

Nos objectifs communs à travers ce projet sont multiples :

  • Réduire l’absentéisme à l’école l’après-midi en limitant le nombre de trajets quotidiens pour les élèves qui habitent loin et pour les plus jeunes.
  • Permettre à l’école de proposer une offre alimentaire de qualité  
  • Promouvoir l’éducation en milieu rural et l’emploi des femmes

En effet, les habitantes de la communauté de Petit Bouaké cultivent et fournissent les cultures vivrières. Certaines d’entre elles sont ensuite chargées de préparer les repas pour les enfants. Ces habitantes sont rémunérées grâce au coût d’un repas, facturé 25 FCFA soit 0,40 centimes d’euros environ.

Les travaux se sont déroulés entre septembre et décembre 2021. Ils sont maintenant terminés, et la cantine a été mise en service en mars 2021 pour les 186 élèves !

Découvrez le témoignage de Siluhé Brahima, chef de la circonscription de Guezon !

 

Suivez toute l'actualité
de ce projet

Pas d'articles correspondants'

Plus
de projets